top of page

Lire les livres des autres quand on est romancière

Dernière mise à jour : 14 janv.

Je suis romancière, j’écris avec passion, tous les jours, sans jamais me lasser. Mais si l’écriture est primordiale à mes yeux, la lecture l’est tout autant. Mes étagères débordent d’ailleurs de livres papier, et, depuis la montée du numérique, ma liseuse aussi ! Je lis, je dévore, parce que je suis convaincue que l’écriture se nourrit de la lecture et inversement. Alors oui, moi aussi, en tant que romancière, j’aime lire les livres des autres auteurs et écrivains ! Comment, où, pourquoi, dans quel état j’erre, je vous dis tout !

S'évader par la lecture
S'évader par les livres

Comment j’ai découvert la lecture en ligne


Je ne crois pas au hasard. C’est lors d'une soirée, grâce à un ami, que j’ai découvert la possibilité d’accéder à des romans en lecture libre.


« Tu sais, me confia-t-il, je lis depuis longtemps des livres sur des plateformes en ligne. Les auteurs mettent à disposition du public leurs oeuvres pendant quelques mois, pour se faire connaître. Moi je guette les nouveautés, je fais mes choix et je lis, comme beaucoup d’autres. J’ai découvert des romans extraordinaires ! et d’ailleurs, j’ai eu de la chance, car souvent, quelques mois ou années plus tard, ils sont publiés par un éditeur classique et on ne les trouve plus en ligne à moins de les acheter ! »


Évidemment, ce n’est pas tombé dans l’oreille d’une sourde ! J’ai sauté sur cette belle révélation pour creuser le sujet. Pas de panique ! Il n'est pas question de piratage ! C’est une façon pour ces auteurs d’avoir des lecteurs, de se faire voir des éditeurs et surtout d’avoir des retours sur leurs textes.


D’ailleurs, cette révélation m’a non seulement permis de nourrir ma folle passion pour la lecture, mais aussi pour l’écriture. Parce qu’en tant qu’auteure, je savais bien que se faire éditer par des éditeurs traditionnels était vraiment un parcours du combattant. De nouvelles possibilités se sont donc offertes à moi en tant que lectrice et en tant que romancière.


Où trouver de la lecture pour tous ?


Je suis partie de ma soirée avec une liste de sites en poche.

Je vais vous partager ici mes plateformes préférées. Je les ai testés et approuvés. Ce n’est pas exhaustif bien sûr, il existe beaucoup d’autres pépites en ligne. N’hésitez pas à me laisser en commentaire le nom de celles que vous préférez ! Je suis toujours avide de découvrir de nouvelles sources de lecture.


MonBestSeller.com


De loin ma préférée, monBestSeller.com est la première plateforme que j’ai découverte. Le premier livre que j'ai choisi et lu m’a valu une nuit blanche extraordinaire en compagnie de Patrick Letellier, avec son roman témoignage Le ciel en enfer. Quelle claque ! Cette première lecture d’auteur autoédité est un souvenir impérissable.

À l’aube, des rêves et des papillons dans les yeux, j’ai laissé un commentaire enthousiaste à Patrick qui est depuis devenu un de mes meilleurs amis et avec qui je corresponds chaque jour.

Pour résumer, monBestSeller.com permet :

  • aux lecteurs de découvrir gratuitement des auteurs,

  • aux maisons d’édition de découvrir des auteurs,

  • aux auteurs de trouver des lecteurs, de faire appel aux services d’un correcteur bénévole, de participer à des concours et même de se faire éditer !


Wattpad


Wattpad est une plateforme qui rassemble une communauté très large (française et internationale) de passionnés de lecture. Sous forme d’une application téléchargeable sur smartphone, tablette ou ordinateur, elle permet de lire (et d’écrire lorsqu’on est auteur !) n’importe où. Elle a en plus l’avantage de fonctionner même lorsqu’on est hors-ligne. Un atout non négligeable quand, comme moi, on aime bouquiner dans des endroits reculés où Internet peine à trouver son chemin !


L’Atelier des auteurs (anciennement Scribay)


L’Atelier des auteurs est une plateforme qui se présente comme un réseau social pour auteurs. Il offre un espace de travail en ligne et fonctionne aussi comme outil de diffusion. La plateforme est ouverte à tous, sans critères de sélection. On peut écrire, lire, prendre des cours d’écriture (qui, eux, sont payants). Là aussi vous pourrez découvrir des pépites et surtout avoir des échanges passionnants. Le dialogue est précieux !



L’intérêt de toutes ces plateformes pour les auteurs comme les lecteurs, c’est que l’écriture y est décomplexée et sans censure ! Les auteurs n'y ont pas cet objectif impérieux de vendre leur livre, alors ils testent, ils s’entraînent, ils accueillent les critiques et progressent ! Pour les lecteurs, c’est une source inépuisable de découverte de plumes talentueuses, c’est une manière d’agrandir un réseau de passionnés qui portent le même amour pour les mots. Et, cerise sur le gâteau, en tant que lecteur, vous aurez peut-être la chance de lire en avant-première des œuvres qui deviendront des best-sellers par la suite. On se souvient de 50 nuances de Grey, After, ou des romans d’Aurélie Valognes par exemple, qui se sont d’abord fait connaître sur ce genre de plateformes avant de rencontrer le succès qu’on connaît.


Pourquoi lire les livres des autres quand on est romancière ?


D’abord, je le redis, l’écriture se nourrit de la lecture. J’ai besoin de lire pour construire mes propres histoires.


Ensuite, lire en ligne me donne l’occasion d’écrire des avis de lecture. Si vous ne l’avez pas encore découvert, n’hésitez pas à consulter mon premier article sur les avis de lecture.


Ces avis de lecture sont essentiels pour grandir et faire grandir les autres. Car c’est aussi ça être une passionnée de lecture et d’écriture : c’est partager !


Les plateformes de partage gratuites


Ces sites ne sont pas des sites marchands, on ne peut donc pas y acheter ou lire un livre. Leur vocation est de se constituer des listes de livres lus ou à lire, qui contiennent leur description, les commentaires, citations et critiques des lecteurs, les informations de l’éditeur, etc.

Le site Babelio est l’un de mes préférés en termes de partage d’avis de lecture. Il m’a permis de me constituer une liste de référence de livres en tous genre.


J’y ai déposé près de 350 critiques de livres et 130 citations sur des lectures qui ont particulièrement marqué le cours de ma vie.


Les lecteurs peuvent ainsi suivre mes recommandations et piocher des idées de livres à acheter, à lire ou à offrir et chaque lecteur peut procéder de même !


Aussi, si vous cherchez des livres à lire, vous pouvez aller consulter ma bibliothèque !


Babelio n’est pas le seul site de partage qui existe, il en existe beaucoup d’autres. Pour n’en citer que quelques-uns :


Les partages sur les sites marchands


Je vous recommande aussi de déposer des avis de lecture sur des sites marchands. Pour les auteurs comme pour les lecteurs, ces avis sont des mines d’or. C’est aussi pour vous, comme sur Babelio, une manière de vous constituer un répertoire personnel de fiches de lecture sur des livres que vous avez lus et de pouvoir comparer vos avis à ceux des autres. Eh oui ! Quelle richesse de pouvoir lire des avis de lecteurs qui ont abordé la lecture d’un même livre sous un angle totalement différent !

Profil commentateur Amazon de Laurence Labbé, romancière
Mon profil commentateur Amazon

On peut penser ce que l’on veut d’Amazon et de ses pratiques. L'abonnement au programme Kdp select (10 euros par mois) permet de lire des livres en illimité en version électronique.

Cela m’a permis de dévorer ces dernières années beaucoup de livres sur mon smartphone !


Je trouve cela très pratique de pouvoir lire dès que j’ai quelques instants, que ce soit dans les transports, en faisant la queue, dans un jardin public au soleil ou chez moi le soir avant de m’endormir ! Ainsi fini les longues attentes où l’on perd son temps.


J’ai déposé plus de 1000 commentaires et avis sur ce site (en grande majorité sur des livres, mais aussi sur quelques produits), qui ont comptabilisé plus de 130 000 vues,ce qui m’a valu de figurer au classement des meilleurs commentateurs et d’être contactée souvent pour tester des produits ou lire des livres ! Mes avis ont ainsi influencé les choix de beaucoup de lecteurs ! Et même si mon rythme a un peu baissé depuis le COVID, je suis toujours ravie de découvrir de nouveaux auteurs.


Alors, n’hésitez pas à me contacter pour me proposer vos ouvrages ou me faire des suggestions de lecture !

Les partages de lecture sur les réseaux sociaux


Je partage aussi mes lectures sur les réseaux sociaux : Twitter, Facebook, Instagram. Ce sont des outils de diffusion puissants qui ne sont pas à négliger quand on veut se faire connaître ou faire connaître les autres. Je me ferai d’ailleurs un plaisir de partager vos commentaires sur mes livres, mes avis sur vos œuvres ou d’autres ouvrages que vous avez lus et aimés !


Les partages de lecture au quotidien

Pour faire connaître un livre que vous avez apprécié, n’oubliez pas la bonne vieille du bouche à oreille ! C’est celle que je choisis au quotidien envers mes proches, mes amis ou mes collègues… N’hésitez pas aussi à entrer dans votre librairie de quartier et à parler de vos lectures préférées avec votre libraire. Ces amoureux de la lecture sont aussi source de découvertes formidables à ne pas négliger. Et puis, quel plaisir d’errer dans ces allées qui sentent bon le papier neuf pour découvrir au hasard d’une étagère une pépite dont on fera la promotion ensuite sur toutes les plateformes que j’ai citées !

Bibliothèque de Laurence Labbé romancière
Partages de lecture


Dans quel état j’erre : mon état d’esprit quand je donne mon avis


La légitimité des avis


Donner une note, un avis à un livre, voilà un sujet qui peut vite susciter des polémiques !

Personnellement, j’ai eu beaucoup de mal à laisser mes premiers commentaires sur des romans ou œuvres littéraires quelles qu’elles soient (nouvelles, essais, poèmes et même manuels…).


En effet, dans mon éducation, on lisait des classiques et l’avis était donné par des experts. Je n’étais d’ailleurs généralement pas entièrement d’accord avec ces analyses faisant référence pour les examens. Cependant, on m’avait expliqué que si un spécialiste pensait que « dans cette phrase l’écrivain parlait du souvenir de sa tante », mon avis, qui n’était pas du tout le même, n’avait pas droit au chapitre. C’était comme ça, et pas autrement ! Et contester cette vision le jour de l’examen était rédhibitoire.


Alors, comme moi, vous vous posez peut-être cette question : de quel droit, moi, simple lecteur ou lectrice, m’autoriserais-je à porter un jugement public sur un livre écrit par un autre ? Comment pourrais-je non seulement lui donner une note, mais en plus, sacrilège, émettre un avis écrit et argumenté ?


Eh bien, je n’ai jamais pu m’empêcher de penser que chacun a ce droit fondamental de donner un avis qui lui est propre, quand bien même les grands pontes de la critique en ont un totalement différent.


L’art et la manière de commenter un livre


Un livre n’est pas un produit de consommation courante ! On ne lui attribue pas un nombre d’étoiles comme on les attribue à un shampoing ou un micro-ondes. Tout est dans la nuance, l’honnêteté intellectuelle et la bienveillance, car on sait que chaque ressenti sur une lecture est subjectif.

Il y a peu de domaines artistiques capables de déclencher des débats passionnés comme le fait la littérature. J’ai vu des gens s’étriper pendant des heures à propos de Proust, de Houellebecq, ou encore d’oeuvres auto éditées, comme si leur vie en dépendait et comme si convaincre l’autre était absolument vital. J’ai vu des passions ubuesques se dérouler devant moi et elles auraient assurément fini en duel si cela était encore autorisé. On a aimé, on a adoré, on a détesté, qu’importe, le sentiment à la lecture d’un ouvrage est rarement neutre.


Toute la difficulté d’émettre un commentaire réside finalement dans le fait d’être sincère quand on est enthousiaste, et nuancé quand on n’est vraiment pas convaincu. Pourquoi ? Parce que l’on ne peut pas vraiment juger. Dire que l’on a détesté un roman par exemple, cela ne se fait pas : cela manque de bienveillance, de nuance et de respect pour l’auteur. C’est en plus un bon moyen de se faire lyncher par ceux qui ont adoré son œuvre. Vouloir rallier à un jugement négatif des inconnus qui ne partagent pas forcément notre ressenti, ça n’a finalement pas beaucoup de sens ni beaucoup d’intérêt.


Alors, comment doit-on procéder ? Eh bien, cela dépend ! Personnellement, s’il s’agit de commenter le livre d’un auteur très connu qui vend très bien ses oeuvres, j’ai beaucoup moins de scrupule à laisser un avis plus que mitigé. Personne ne va tenter de m’assassiner si je laisse un commentaire un peu négatif, et je ne suis pas la seule à le faire : aucun auteur ne fera jamais l’unanimité.

En revanche, lorsqu’il s’agit d’un écrivain peu connu, je fais attention à argumenter. Lorsque l’auteur est joignable, j’aime lui parler avant de laisser mon commentaire, qu’il soit très positif ou moyen. Si vraiment j’ai détesté une œuvre, je ne dépose aucun commentaire. En effet, je ne me juge pas capable de décider si un livre qui n’a pas encore rencontré ses lecteurs ou son éditeur, vaut le coup d’être lu ou non. Je préfère que les autres, si autres il y a, le découvrent par eux même. Et il arrive d’ailleurs assez souvent que ces livres qui ne m’ont pas laissé une très bonne impression plaisent à d’autres…


Écrire un avis de lecture n’est pas facile. C’est un exercice parfois périlleux, souvent difficile. Comment synthétiser sans trop en dire, pour donner envie ? Faut-il rester factuel ou livrer son ressenti et ses sentiments ? Pour ma part, j’ai choisi de rédiger des avis généralement assez courts, percutants, en allant à l’essentiel et sans trop rentrer dans l’analyse littéraire, en livrant mes ressentis profonds.


Chaque commentateur a sa façon de rendre son avis de lecture. Mais je suis convaincue que tous ces avis que l’on rédige et que l’on partage ont une véritable importance. Au cours de mes pérégrinations sur toutes les plateformes dont je vous ai parlé, j’ai découvert énormément d’écrivains talentueux parmi les auteurs peu ou pas connus ou parmi les auto-édités. Le seul moyen de les soutenir et de faire en sorte que plus de lecteurs les découvrent est de partager son avis à la fois sur les sites marchands et sur les sites d’avis de lecture en ligne et à la fois dans les cercles et groupes de lectures ou auprès de ses amis.


Lire les livres des autres quand on est auteure ou auteur est essentiel. Cela nourrit notre écriture et bien sûr notre personne tout entière. Cela permet aussi d’entrer dans ce cercle vertueux de partage. Ce sont ces échanges qui permettent à chacun de progresser en qualité d’écriture, et même en notoriété. Je vous l’ai dit, donner son avis, en restant bienveillant et honnête, contribue à nourrir cette communauté de lecteurs et d’auteurs.


Lisez, partagez, commentez, votre amour de la lecture et de l’écriture en portera les fruits.

Texte rédigé à 4 mains avec Stéphanie Cordier, rédactrice web (merci à elle)



Cet article vous a plu ?

N'hésitez pas à commenter, donner votre avis, nourrir la discussion, partager,

et à visiter les autres pages du site et du blog !


Merci et à bientôt chers lectrices, lecteurs, abonnés !


Vous voulez être au courant des prochains articles ?




Ma bibliothèque de chevet Laurence Labbé romancière
Ma bibliothèque de chevet

Posts récents

Voir tout

2 Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Rated 5 out of 5 stars.

Ce que j'aime particulièrement dans ton article, Laurence, c'est que tu l'as rédigé de telle sorte qu'il peut aussi bien s'adresser à des personnes parfaitement au fait des us et coutumes de l'autoédition, qu'à des novices. Chapeau ! 😍

Like

Rated 5 out of 5 stars.

Magnifique, un document à relire, à reconsulter. À la fois unique et détaillé sur le sujet et écrit par une vraie pro passionnée!

Like
bottom of page