top of page

Comment trouver l’inspiration pour écrire ?

Dernière mise à jour : 14 janv.

Chères et chers amis et lecteurs,


En ce merveilleux premier jour de la nouvelle année, je vous adresse mes vœux les plus ardents. Qu’ils s’envolent de mon cœur vers le vôtre pour vous apporter, à vous et tous ceux qui vous sont chers, santé, joie, bonheur, et ce bien au-delà de ce que vous espérez !


Voeux 2024
Bonne année 2024 !

Je me dis qu'à présent, cette nouvelle page blanche nous invite à écrire la suite de nos plus belles histoires.


Oui, mais comment, me direz-vous ?


Et bien c'est ainsi que nous allons convier l’indispensable mais facétieuse…


#Inspiration !


Chères et chers amis et lecteurs, je vais peut-être vous étonner, mais chaque année la formulation des vœux m'impose un fameux casse-tête !

D’autant plus qu’on attend d’un écrivain qu’il rédige aux occasions les plus marquantes, des odes prodigieuses, des pamphlets, poèmes, alexandrins, véritables feux d'artifice de bonnes intentions en lumière, en musique, en acrobaties littéraires et artistiques... d'ailleurs, de fameux auteurs excellent à cet exercice !


Mais tout le monde ne peut pas compter sur la présence de notre invitée de marque : facétieuse et espiègle, elle se comporte comme une star ! L’inspiration ne nous laisse pas en paix lorsqu’on ne lui demande rien, mais est tout à fait capable de nous faire défaut au moment où nous en avons le plus besoin.

Cela ne vous rappelle-t-il pas certains comportements félins ?


Chat inspiré. Le chat, concurrent de l'inspiration ?

Et pourtant, non, ce n'est pas un chat ! (même si la boule de poils aussi ronronnante qu'indépendante se trouve souvent dans le sillage de l'écrivain ou de l'artiste). Comment expliquer ce comportement insaisissable de l'inspiration ?


Il faut admettre que la contrainte de renouveler à date fixe un texte qui a déjà été formulé à l’infini peut être considérée comme un sacré challenge. Car s’agit-il simplement de servir de belles formules, chantantes et poétiques à souhait, sur fond de chants enjoués et enneigés ? Eh bien non !


D’après moi, l’essence et la magie de cet exercice se situent bien au-delà et c’est grâce à cette large dimension spirituelle que l’inspiration développe toute sa force.


L'on se rend alors compte que la rédaction de souhaits dans un moment important, charnière de la vie, est aussi l’occasion de se reconnecter à soi et aux autres.


Dans ces conditions, comment inviter la coquine inspiration au moment de formuler nos vœux, ou toute autre réflexion qu’il nous semble important de partager ?


L’inspiration : définition


Commencer par cette notion de définition n’est pas un choix dû au hasard. En effet, il est toujours intéressant, lorsqu’on traite une idée, de se référer à l’étymologie du mot, qui caractérise son origine, et à la définition actuelle du dictionnaire, qui constitue déjà la première source d’inspiration !


Regardez, c’est en découvrant ce qu’en dit le Larousse que l’on s’amuse à découvrir comment l’inspiration se joue de nous, rien que sur cette première piste !


Venue du latin inspiratio, onis : souffle, elle désigne de nos jours l’autre phase de la respiration, celle pendant laquelle l’air pénètre dans les poumons.

Mais ce n’est ni ce sens, ni son évolution qui nous intéressent, même s’il y avait beaucoup à en dire, mais plutôt celui-ci :

Enthousiasme, souffle créateur qui anime l’écrivain, l’artiste, le chercheur. Synonyme : exaltation, veine, verve.

Mais ne pourrions-nous pas également le relier à cette autre définition :

Mouvement intérieur, impulsion, qui porte à faire à suggérer ou à conseiller quelque action : suivre son inspiration.

Influence exercée sur un auteur, sur une œuvre. Synonymes : emprise, impulsion…


Et voilà, nous constatons que cette définition résume déjà et permet une première structuration de notre réflexion, que nous n’avons plus qu’à en ordonner les grandes lignes et à l’exprimer.


Car oui, l’inspiration vient de soi-même, des autres, de la respiration et du mouvement !

Chat attrape inspiration pixabay

Alors, comment l’attraper, cette coquine ?



Quelles sont les techniques pour trouver l’inspiration ?


On peut trouver quantité de trucs, astuces et conseils pour faire venir à soi la fée inspiration. Mais chacun a ses petits secrets.

Pour les découvrir, il faut, lorsqu’elle s’invite à nous sans prévenir, savoir lui ouvrir la porte et s’arrêter un instant pour analyser ce qu’il se passe en nous à cet instant.

D’autre part, il est utile d’acquérir certains automatismes en s’entraînant régulièrement :


Prendre des notes sur un carnet, sur son téléphone ou un dictaphone ;

• Participer à des ateliers d’écritures pendant lesquels on vous entraînera à écrire des textes avec des sujets, des contraintes imposées ou simplement en écriture automatique ;

S'entraîner soi-même à ce type d'exercice et au lâcher prise pour convoquer l'inconscient (la fameuse mémoire involontaire, ou madeleine de Proust) ;

• Instaurer un rituel pour écrire : un thé, une façon de s’installer ou un lieu, une heure précise de la journée…


Beaucoup d’écrivains ont leurs petits trucs. Je vais vous parler des miens un peu plus tard. Mais d’abord…


Où et comment trouver l’inspiration ?


Comme nous l'avons vu, l’inspiration vient de soi-même et des autres, les sources extérieures peuvent être multiples :


Les arts : la musique, le théâtre ou la poésie. Comme la définition du Larousse le suggère, l’inspiration est une influence qui nous est soufflée de ce qui a déjà été créé, qui existe et nous entoure ou que l’on peut aller rechercher dans les traces du passé. Bien entendu, il est hors de question de plagier une œuvre existante, mais de s’en inspirer. L’inspiration est un élan vital qui nourrit l’esprit créatif et pousse à exprimer des idées nouvelles et originales. C’est ainsi que le processus créatif est à la fois un immense recommencement aux possibilités infinies. Une fois que nous avons trouvé une source d’inspiration chez les autres, nous avons plusieurs possibilités pour l’utiliser :

  1. Reformuler, transformer, mixer, comme dans une bonne recette originale ;

  2. Retranscrire mais en citant l’auteur et la source très précisément.

D’autres activités : le jardinage, le sport, la couture, la peinture, la musique, les sciences, et même le travail : quelle que soit votre pratique, elle peut vous aider à trouver l’inspiration pour écrire.


Respirez fort et n’oubliez pas de faire cette pause indispensable déjà évoquée pour noter l’idée et de quelle façon elle est venue à vous.


La nature ou notre environnement, nos endroits fétiches. Pour certains, ce sera les terrasses des cafés, ou le sommet d’une montagne, une promenade en forêt ou un bain de foule : le mouvement ou au contraire la rêverie sont les écrins du souffle.


Mes trucs à moi


Longtemps la page blanche a été pour moi la meilleure source d’inspiration.

Il suffisait que j’en dispose une devant moi, que je m’arme d’un stylo pour avoir envie de la remplir (je souffrais donc de l’inverse du syndrome bien connu de la page blanche qui en paralyse certains.)

Et le plus étonnant, c’est que, quoi que j’aie à dire, j’adaptais parfaitement le message au format du papier, c’est-à-dire que je commençais en haut à gauche par la majuscule et finissais en bas à droite par le point, sans avoir à faire de brouillon, qu’il s’agisse d’un post-it ou d’un A4, d’une dissertation ou d’une formalité administrative ou d’un simple message.


forêt inspiration
Vue de ma chambre, la forêt : une source d'inspiration

À présent, il est rare hélas, qu’on ait à écrire avec un papier et un stylo. C’est dommage. Il m’est aussi difficile de pratiquer l’écriture automatique avec un ordinateur.


Mais j’utilise toujours les techniques dont je vous ai parlé : prendre des notes sur mon téléphone, aller faire une balade en forêt, convoquer l’inconscient…


Par contre, question organisation, je n’en ai aucune, pas plus que de rituel.


Nous voyons que nous sommes chacun différents et uniques face à l’inspiration et que nous devons trouver en nous ce qui nous correspond.



La contrainte : moteur ou frein pour l’inspiration ?


Nous avons évoqué la page blanche, les rituels… Ces notions renvoient à celle de contrainte. En effet, la difficulté d’écrire des vœux comme celle éprouvée lors d’un examen, de la rédaction d’un texte répondant à une commande, que ce soit en milieu professionnel ou pour répondre à un évènement imprévu de la vie, vient de cette contrainte qui nous impose de respecter des délais, un cadre, une rédaction précise.

Pour vous donner un exemple, lorsque je lis un livre d'un auteur qui publie régulièrement, que j'apprécie d'ordinaire, dont j'attends la prochaine publication avec impatience et que cette dernière me déçoit, semblant sans âme ni adéquation avec ce que l'écrivain produit d'ordinaire, je pense tout de suite qu'elle résulte d'une commande de l'éditeur, mais que l'envie d'écrire et l'inspiration n'étaient pas au rendez-vous pour l'écrivain.

Est-ce que, comme moi, vous vous êtes déjà fait cette réflexion à la lecture d'un texte ou d'un livre ?


Mais la contrainte peut se révéler un formidable moteur, pour certains ou dans des circonstances précises.


C’est encore là que nous voyons à quel point nous sommes différents et que la notion d’inspiration nous force à développer souplesse et adaptation. En effet, il n’est plus question de laisser vagabonder son esprit jusqu’à avoir une idée. Évidemment, si l’on a pris soin d’en noter régulièrement, cela pourra servir de base. Mais la mise en pratique n’est pas si simple ! Nous en arrivons à notre questionnement pratique :



Comment trouver l’inspiration pour écrire des vœux ?


Formuler les voeux

Qui n’a jamais retourné mille fois ses mots dans tous les sens, dans sa tête et sur le papier, pour trouver la bonne formule pour écrire des vœux, des remerciements, des souhaits en toute occasion importante, gaie ou triste, me jette la première pierre !


Nous souhaitons tous au fond de notre cœur de merveilleuses choses pour nos proches, nos amis plus ou moins lointains, notre famille.


Oui, mais comment formuler ces vœux, que ce soit pour la nouvelle année, des remerciements, un départ en retraite, un anniversaire, une belle occasion ou une plus grave ? En fait, la question se précise :


Comment trouver l’inspiration pour écrire ce que nous ressentons au plus profond de nous et voulons partager avec les autres ?


Être sincère et savoir l’exprimer


Pour moi, écrire des vœux vient du cœur. Il faut donc arriver à exprimer sans fard ce que l’on souhaite de meilleur à chacun. En formulant et adressant ces bonnes ondes, nous les ressentons au fond de nous et sommes les bénéficiaires de ce que nous offrons. C’est un partage merveilleux dans lequel l’immatériel renforce le pouvoir de l’intention.


Il faut donc, en utilisant les techniques évoquées :


• Explorer nos souvenirs, notre relation avec les destinataires du message. Repenser à des moments clés, des anecdotes, des moments uniques et les qualités des personnes, qui feront ressortir l’émotion et la connexion avec les autres ;

• Identifier nos émotions et les sentiments que cela nous inspire et nos intentions ;

• Écrire avec le cœur et simplement ce que l’on souhaite pour l’avenir, le message que l’on veut faire passer : c’est ce qui donnera de la force au message.


Adapter le style selon les circonstances


Reste la question du style. Peut-on tout souhaiter ? C’est un vaste sujet, et de récentes discussions que j’ai pu avoir avec des amis m’ont confortée dans ma conviction qu’il existe deux écoles : ceux qui pensent que tout est possible par la pensée et ceux qui pensent qu'il y a des limites à tout, non mais !

Pour ma part, je trouve que la vie nous réserve tant de surprises qu’il est possible d’espérer ce que notre imagination ou notre inconscient nous dicte, et que c’est même peut-être encore peu par rapport à ce que l'existence est capable de nous offrir. Mais dans certaines circonstances, il est de bon ton de rester réaliste.


De toute façon, il est important de tenir compte des traditions, rites culturels et circonstances pour personnaliser nos messages en fonction de l’évènement et de la personne concernée.


Nouvelle année : il est d’usage d’exprimer des vœux de bonheur, de santé de succès et d’amour pour le destinataire. On peut aller au-delà, en réfléchissant sur l’année écoulée et en parlant de l’espoir et des possibilités offertes par la nouvelle année à venir, et l'encourager à réaliser ses rêves et à poursuivre ses objectifs. On peut aussi insérer une note de fantaisie et d'humour, toujours en vérifiant l’adéquation des vœux à l’interlocuteur et sa situation.


Départ en retraite : on peut féliciter la personne pour cette nouvelle étape dans sa vie, mentionner ses accomplissements professionnels, évoquer les expériences partagées, puis lui souhaiter une retraite remplie de joie, de découvertes et de moments de détente bien mérités. Si l’on connaît ses passions, c’est le moment d’imaginer comment la personne va occuper son temps !


Anniversaire : en plus d’exprimer des vœux chaleureux, on peut souligner les qualités spéciales et les réalisations de la personne, tout en lui souhaitant de nouvelles opportunités et la réussite pour l’avenir, et l’on peut ajouter une touche d’humour et une anecdote personnelle pour rendre les vœux plus mémorables !


Belles occasions : que ce soit pour un mariage, une naissance, un succès professionnel, on adresse félicitations et voeux de bonheur, tout en exprimant notre joie pour la personne et l’encouragement pour l’avenir ou le chemin choisi


Dans des occasions tristes, comme le décès ou une maladie, la formulation est délicate et sensible. On ressent la douleur et on la partage. Il faut trouver des mots appropriés et réconfortants : exprimer des condoléances avec des mots doux et compatissants, pour montrer qu’on partage la peine et que l’on soutient la ou les personnes. On peut partager des souvenirs spéciaux heureux et significatifs, offrir écoute, aide, présence ou simplement pensées et exprimer compassion et empathie, espoir que la ou les personnes retrouvent la force nécessaire pour traverser cette période difficile. L’objectif principal de ces vœux est d’apporter du réconfort, du soutien, de l'empathie et de montrer à la personne qu’elle n’est pas seule dans sa douleur. Alors les mots auront un effet réconfortant pour la personne qui les recevra et les lira.


Et vous, comment trouvez-vous l’inspiration pour écrire ?


Voilà, je vous ai un peu parlé d’inspiration. Sujet trop vaste et infini sur lequel nous pourrions échanger des heures, des jours entiers, j’en suis sûre !


D’ailleurs, je suis curieuse d’avoir votre avis et je suis sûre que vous êtes curieux de connaître les petits trucs des autres !


Alors parlez-nous de votre expérience : comment écrivez-vous, avez-vous des astuces pour trouver l’inspiration ? N'hésitez pas à partager des commentaires à la fin de l'article ! Merci à vous !


Pour finir sur une note d’humour, j’ai retrouvé deux post que j’avais rédigés sur le thème de l’inspiration. Le premier en 2017 sur le thème du travail. Je n’en ai pas parlé longuement dans cet article et pour cause, car voici ce que j’en disais :


Travail inspiration
Le travail, source d'inspiration ?

Le second, au sujet de la recherche d’un titre pour mon roman humoristique Comment je n’ai jamais réussi à attraper le père Noël . Eh bien, je ne m’en souvenais plus, mais il a failli s’appeler autrement !


Choisir le titre d'un roman
Le meilleur titre est...

Et vous quel titre auriez-vous choisi ?


 

Mais finalement en conclusion, le message essentiel de cet article était bien entendu celui du début !


Chères et chers amis et lecteurs,


En ce merveilleux premier jour de la nouvelle année, je vous adresse mes vœux les plus ardents. Qu’ils s’envolent de mon cœur vers le vôtre pour vous apporter, à vous et tous ceux qui vous sont chers, joie, santé, bonheur, bien au-delà de ce que vous espérez !


Bonne année 2024 !


Chat voeux 2024
Le chat aussi vous souhaite bonne année 2024 !

(Finalement le chat est plus obéissant que l'inspiration... A moins qu'ils ne soient de mèche ?)


Avant de nous quitter


Vous avez aimé cet article ?



N'hésitez pas aussi à visiter les autres pages du site  et du blog 


Et à laisser votre avis en commentaire pour prolonger le débat !


Merci et à bientôt !


Pour la suite de nos aventures passionnées et passionnantes !

4件のコメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
Sylvain Scapa
Sylvain Scapa
1月02日
5つ星のうち5と評価されています。

Avant l'inspiration (et l'expiration), il faut avoir vécu... Bises

いいね!
返信先

Merci beaucoup cher Sylvain pour la lecture, l'abonnement, et cette remarque très pertinente ! Oui avoir vécu est important pour nourrir l'imaginaire. Peut-être aussi que l'inspiration nous vient de ce que les autres ont vécu avant nous et nous ont transmis, soit dans nos gênes, ou dans notre mémoire individuelle ou collective... Dès nos premiers instants dans cette vie ! Qui sait :-) Mais c'est vrai avoir vécu est un catalyseur indispensable, j'ajouterai même... avoir ressenti ! D'ailleurs, lorsqu'on te lit, et que l'on te connaît un peu, on comprend à quel point le vécu vient nourrir l'imaginaire et vice-versa. Très belle année à toi et surtout bonne santé, plein de bonheur et... D'inspiration pour la suite des aventures d…

いいね!

ゲスト
1月01日

Chère Laurence, je vais te dire comment je m'y suis prise pour présenter mes voeux, car ton article rejoint mon questionnement au moment de m'y mettre.

Alors : je fais un grand plouf dans ma mémoire. Là, je rencontre une foule de personnes dont j'essaie de capter les émotions. Je saute ailleurs : "qu'est-ce que je connais qui pourrait m'aider à être juste (vis-à-vis de moi-même) et "contructive" en fonction de ce que les autres semblent espérer ? Et sans réfléchir, je me laisse guider. Avec l'espérance chevillée au coeur, que cela aille dans un sens qui a du sens. Bises. Bonne année 2024. Catarina Viti

いいね!
返信先

Merci beaucoup Catarina pour cette contribution ! Je trouve qu'elle rejoint certaines pistes que j'ai évoquées et complète très efficacement la réflexion. On se sent moins seule :-) Bonne année 2024 également, tu sais à quel point je te la souhaite bonne du point de vue de la santé, de l'inspiration et des opportunités. bises. Laurence

いいね!
bottom of page